ÉCHECS

Ce poème s’intitule ÉCHECS. Il est symbolique en ce sens que c’est la toute première création littéraire de Paul Élysée Dogbo à être publiée sur Vitrine de Poésie.
Dans ce texte, la vie est un jeu d’échecs : Les Hommes sont tous stratèges et les Femmes n’en sont pas moins. Actes et décisions sont de purs reliquats de la raison. Le poète est rusé ! Il est même retors ! Ce poème est écrit tel un stratagème visant à distraire le monde du but ultime visé : Remporter le pari de la vie tout en vivant de son art.

Publicités
Pas de commentaire

DON À VITRINE DE POÉSIE

Vous aimez cet article. Encouragez le travail acharné et passionné des auteurs qui se dévouent à la tâche jours et nuits pour garder ce site web en vie. Bon karma pour vous ! Et booster pour notre créativité.

C$5.00


ÉCHECS

Audio-Description par Gilles F. Dogbo

Vitrine de Poésie

Plateau blanc-noir, en bois ! Magnifique échiquier !

La vie est un jeu d’échecs ! Sommes-nous pions ?

Milles questions me hantent ! Et moi inquiet !

Hôtesse, la tour Eiffel est-elle à Lyon ?

Mensonges, trahisons, amour exotique et endiablé…

Pieds de sirène, visage de Méduse : moi, ensorcelé…

Tout à coup, dames et chevaliers deviennent fous !

Le poète, lui, littéraire, souvent en a marre

Deviens agressif et rusé comme un loup…

Ô Roi ! Où donc est ta reine de glace ?

Libérée, délivrée, elle, son charme, son physique…

J’ai gagné la bataille, ami, échec et mat !

— Paul Élysée Dogbo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s