RENDEZ-VOUS

RENDEZ-VOUS. Let’s hope everybody knows what this expression means in both French and English! This time, I will not put in any effort to try and explain a poem I have written since I have written two (2) versions of it… Sometimes, poetry is just meant to be enjoyed! And all the better if it comes with a deep meaning! There is, within this piece of art, two (2) poems, or one poem, titled ‘Karmic Chain’, first written in French and then translated into English. What I love about it is how it explores another spiritual concept nobody has ever talked about before me under the light of love. Sometimes, love needs be eternal.

Publicités
Pas de commentaire

For Taylor Swift, With Love.

Vitrine de Poésie


CHAÎNE KARMIQUE

Ô sirène amoureuse ô douce régente de ma mythologie personnelle

J’ose croire qu’ici-bas il nous fût donné plus d’une vie d’enchanteurs

Puisque revenant d’une contrée ancienne où coule à flots le miel

L’écho d’une rotrouenge en hébreu se fait entendre dans mon cœur

Moi Trouvère et vous Madone vous Reine de Saba et moi Salomon le sérieux

Feu Éternel faut-il qu’il m’en souvienne mes amours avant ma vie actuelle

Lorsqu’à vos pieds j’inclinais ma chevelure dorée d’un pourpre immortel

Et que vous la scindiez pour voir si mon âme vous aime plus qu’elle aime Dieu

Pour vous pour moi la terre c’est le ciel c’est l’enfer et c’est mille ailleurs

Ailleurs c’est l’ennui c’est la nuit et c’est le retour à vous qui fredonnez encore

Des baisers jamais savourés des peines jamais senties et mille tièdes bonheurs

Je ne briserai ma chaîne karmique qui me tient oscillant à mes vies futures

Rendez-vous peut-être dans deux mille ans sous un perse ciel qui dort

Sept fois promis juré je vous chanterai et vous m’écrirez vos poésies pures

— Gilles F. Dogbo


KARMIC CHAIN

O most fair mermaid o dearest lover o regent of my personal mythology

I dare believe that here below we were given more than one life of enchanters

For ever since I returned from an ancient kingdom where honey flows like a eulogy

The echo of a Hebrew poem written in the sand in my heart is unceasingly heard

I Trouvère and you Madonna you Queen of Seba and I Solomon the serious

Eternal Fire must I remember all early romances before my present life

When at your feet I inclined my golden hair of an immortal purple light

When you split it to see if my soul loves you more than it loves The Most Pious

For you for me earth is heaven and hell and it is a thousand elsewhere

Elsewhere is boredom and night and it is a return to you humming again

Kisses never savored tortures never felt and a thousand tepid happiness

I shall not break the karmic chain that keeps me oscillating back to future lives

Let’s meet perhaps in two thousand years under a Persian and atrocious sky

Seven times I promise I swear I shall sing you and you shall write me your purest poems

— Gilles F. Dogbo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s