MICROPHONES

Ce texte, ressuscité tout droit des vestiges de mon passé mérite sa place au travers de cette vitrine de poésies. Il dépeint ce siècle présent et son mal-être traduit par les différents programmes de surveillances gouvernementales. Le microphone, présent dans les téléphones mobiles, ordinateurs, tablettes et autres gadgets semble être devenu l’oreille de Lucifer lui-même qui entend tout de nos projets et se donne un malin plaisir à les voir échouer. Ce poème vient donc pour franchir les limites de la maximisation de la vérité, ou plutôt pour rendre libre ma vérité : « Être sûr de soi, quel péché abominable ! »

Publicités
Pas de commentaire

 

Microphone

Pour quoi passer la vie à exposer sa frêle vie dans un microphone

Pour quoi la passer cette vie-ci à négliger sa vie dans le cyclone

De l’ombre d’une foule d’ombres qui finiront tous bien plus sombres

Te diront hypocrites vaniteux qu’il te faut méditer le livre des ombres

 

Pour quoi passer sa vie à se cacher le crâne sous un foulard

Pour qu’obtenir du pain devienne un combat titanesque de clochard

Pour quoi donc abhorrer ce que l’aube a de plus pur de plus illuminant

Pour recevoir sans sourciller les baisers d’un soir trois fois aliénant

 

J’aspire au microphone tel un renard qui a des rêves de pentagones

J’inspire ma belle madone qui souvent me lance des baisers feutrés

Du haut de son ciel couleur de mer pour nos autres poètes bourrés

Ici et là s’accordent à mon diapason les astres qui roulent monotones

 

Voici où va ma vie ma foi puisque je me fous bien des lois

A mon annulaire une alliance de paix avec l’être de fer et l’être de feu

Voici cette joie qu’on savoure après les dantesques effrois

Moi gitan sur cette terre qui étrangla mes chimères de verre

J’ai contemplé l’or le plus pur : et les menages à trois

J’ai contemplé l’argent le plus sûr : et les menages à quatre

J’ai contemplé l’acier le plus dur : et les menages à deux

Trois, quatre, deux, à un : on est la proie de ce qui hante le mieux

— Gilles F. Dogbo

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s