LETTRE A UNE ABIDJANNAISE

Pas de commentaire
PARIS

Chère My I,

Mon nez était le théâtre de l’acné

Âpre et acre simulacre du laid

Des lais j’en pondais chaque année

Par milliers parlant de baisers jamais égrenés

L’amour toujours lourd dans ma tour

Me fit des mémoires à haïr le jour

Me fit des déboires hauts comme une tour

S’il fallait empiler mes rêves jetés au four

Et puis vous

Ce vous qui

Me

Me rendit fou

Belle et charnelle comme une prose de pourpre

Précieuse antalgie d’un outcast qui souffre

Chimène et idéal du plus haut artiste

Qui sous l’or et l’émail vous fit hâler tel un sage alchimiste

Et puis vous My I

Madone à vos lèvres mon cœur s’hameçonne

Et puis vous l’éclaircie

D’une montgolfière qui dans l’orage tâtonne

A vous contempler je me surpris à vivre

A écrire l’étincelle de rires qui me fit rougir

Mais comment vous décrire sans mal-dire

Des mots de sels qui vous font luire

La Poésie devint mon échanson

Au diable rudes violons et rêches chansons

J’en vins enfin à me faire devin

Et ami de Polymnie mie des mots divins

Ces mots que fredonne la radio

Et qui font valser l’âme d’une jeune fille

Même s’il me manquait la voix et les trilles

Je vous voulais écrire quelque chose de beau

Si je me rappelle ce brin d’hiver

Dans la fournaise de mon enfer

Si je me rappelle ce sombre éther

Qui enrichissait mon univers

C’est que je me rappelle My I

Olive au bout de mes doigts d’enfant

Quand m’étreint le blues de Paris

Fée d’un Orphée divaguant

L’assiette pleine de grains de riz

Réjouissait mon estomac

Un petit bout de fromage kiri

M’enchantait dans le hamac

Et des étoiles fondaient sans douleur dans le cratère de mon cœur

La mousson muette comme le grigri d’un sale féticheur

Mais rien dans le solennel musée de ma mémoire

Ne vaut ta voix et tes couleurs de simple muguet

Chère My I !

— Gilles F. Dogbo

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s