SORRY HISTORY

Pas de commentaire

file000928640261

J’ai certainement des excuses à présenter à mon grand frère, — Dido
Pour avoir été un cœur de pierre devant sa souffrance de Pierre
Mais, hélas, je n’ai guère assisté à mon propre enterrement
Comment aurais-je pu assister à celui des autres
Je n’ai jamais aimé les endettements
Jamais je n’ai étudié avec mesure
Je n’ai jamais aimé apprendre
Jamais aimé rien d’autre que les écrits
Et pour mes cris
Je sais l’envers.
J’ai certainement des excuses à présenter à mon grand frère, — Elvis
Pour avoir indexé à mon tour le monde selon mes standards de Gs
Et avoir négligé l’amour qui toujours frappe à ma porte
Et avoir enterré l’amour dans mes prisons de verre
Et avoir comme un grand kid illusionné le monde
Si je me sais innocent
Je sais mon sang versé dans la bouche de tous mes opposants
Je sais des mystères qui m’ont couté plus cher que ma propre peau
Je sais le dessus et les dessous
Des vers des autres.
Aujourd’hui qui est Picsous et qui est Mickey
Qui est Sandrine et qui est Cendrillon
Qui est Majeur et qui est Major d’Homme
La souffrance ou la peine
Ma peine a été capitale
Et c’est dans l’exutoire que j’apprends le calme
Oui, qu’ai-je à foutre de milles enfers et de souvent contempler
La Grande Faucheuse les yeux lucides
Si pour une fois le second fils
N’ose dire : « Sorry ».
— Mr. Gilles Fabien DOGBO