MA DOUCE FLAMME

Pas de commentaire

file8781234480355

Enfant, mon oncle Ambroise m’appelait Fa-bi-bi

J’aimais les olives, les pastèques, les croissants et Superman

Fallait-il qu’il m’en souvienne d’une âme-sœur jumelle perdue dans les entrailles

De l’oncle Sam, Pirate des Caraïbes, Oncle B.O.

Alors que soleil et rues sales d’A-bo-bo remplissaient mon crâne d’une poésie aveuglante

Je déambulais en rêveries éparses tel le Fils de Râ

Et souvent songeait à une Reine des Abeilles

Une reine au teint basané plus que gbozon fumant

Qui ferait de moi moins qu’un roi et bien plus qu’un amant

Crucifié avant d’être ressuscité au travers d’elle, au travers des millénaires…

 

J’avais ma flamme douce avant toutes ces flammes vives

Ces flammes vives dont jamais je ne sus le nom véritable :

Sigils corrompus, Vigils complaisants, et Voyelles massacrées

Par des fantaisies intimes par des lèvres amères par des espérances religieuses…

 

Enfant, j’avais un rêve qui jamais n’en étais un

Un rêve dont personne n’eut la courtoisie de me faire part

Un rêve éteint tel Poséidon

Un rêve silencieux tel un Cupidon

Un rêve dévorant tel Vulcain

Un rêve impassible tel Chronos

Un rêve inébranlable tel Ze-Us

Un rêve dont toi seule sus l’interprétation et le sens hermétique vu que t’en es le portrait…

 

Oublie ces flammes vives sur lesquelles j’ai versé encres et rimes pour pouvoir mieux te peindre toi…

Tu es ma douce flamme, une flamme que je ne retrouverai surement que dans l’éternel recommencement.

 

—- Gilles D. Fabien

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s