A SOFT POEM FOR VALENTINE’S DAY

Pas de commentaire

A BABY BIRD

It isn’t of any use to hide your face

I won’t put blame on the loving lover

Who took place

In my heart turned wealthy forever

For I have found in this life

Near you

Outside the lines of doubt my dime

A baby bird like you

Who brightens the star that I am

Jeunes Amoureux

UN AMOUR

Il ne sert à rien de voiler ta face

Je ne blâmerai point l’amante adorable

Qui pris place

Dans mon cœur devenu riche à jamais

Car j’ai trouvé dans cette vie

Près de toi

Par-delà les frontières du doute ma part

Un amour qui soit ton pareil

Pour redorer l’étoile que je suis


Note

Some people spend a lifetime waiting for something like love. And then, when it pops up, they are so caught up in their waiting affair that they do not seize it. It’s quite pitiful, isn’t it? I hope reading this poem will challenge the right people to do actions to grab the right lover sent from heaven above into their life before it’s too late.

HAPPY VALENTINE’S DAY!

Gilles Fabien Dogbo

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s